Quels avantages nous apporte la pratique régulière du djembé ?

La pratique régulière du djembé a plusieurs avantages. Instrument traditionnel africain, le djembé nous fait découvrir à travers les rythmes étudiés, une partie du folklore d’Afrique noire, il développe en plus chez nous des aptitudes et capacités qui nous servent aussi dans la vie de tous les jours et contribue d’une façon générale à notre bien être.

Portrait email Patrice Effoudou

DECOUVERTE DU FOLKLORE.

En Afrique noire les rythmes traditionnels sont toujours joués dans des circonstances bien précises qui sont souvent liées à des cérémonies. Les communautés villageoises célèbrent les évènements importants de la vie des villageois, mariages, naissances, travaux des champs (semailles, récoltes…), pêche, chasse, guérisons, hommage aux ancêtres, hommages aux esprits, décès et autres rites comme le passage à l’âge adulte. Ces célébrations sont souvent des fêtes traditionnelles pendant lesquelles des rythmes sont joués avec les chants et les danses qui les accompagnent. Chaque type fête a ses propres rythmes et on ne les mélange pas. Par exemple on ne vas pas jouer un rythme de récoltes à un mariage etc. Il existe cependant quelques rythmes populaires qu’on pourrait qualifier de « passe-partout ».

DÉVELOPPEMENT D’APTITUDES PERSONNELLES.

La pratique régulière du djembé nous aide à développer des capacités et des aptitudes personnelles que ce soit au niveau professionnel, au niveau relationnel et au niveau sociabilité etc. Ainsi la concentration, l’écoute, la confiance en soi, la créativité, qui nous sont très utiles et donc bénéfiques dans notre vie quotidienne en général. L’aspect collectif de la pratique du djembé développe aussi la sociabilité.

CONTRIBUE AU BIEN ETRE.

La pratique régulière du djembé participe aussi à notre équilibre et notre bien être en général. Les percussions comme le djembé ont un effet antistress non négligeable. l djembé de par la richesse des rythmes nous entraîne et nous fait découvrir de nouveaux horizons aussi bien rythmiques, musicaux que psychologiques.

En conclusion, on ne peut que souhaiter bonne pratique.

 

 

This entry was posted in News du projet. Bookmark the permalink.