Si vous avez un fort penchant pour les arts plastiques, ce qui est une bonne chose,
je déconseille fortement de faire quoi que ce soit comme
décoration sur la peau de votre djembé. En effet la peau du djembé est l’élément le plus
fragile de l’instrument et vous ne trouverez nulle part un djembé avec une
peau décorée.

La peau du djembé c’est souvent de la chèvre et elle est particulièrement sensible à
l’humidité. La peau est soumise à une forte tension par les anneaux
métalliques et la tension du cordage. Si elle est mouillée d’une façon ou d’une autre,
elle va vous claquer entre les mains, exactement comme une feuille de papier
mouillée qu’on ne peut soulever sans la déchirer. Donc tout dessin ou
peinture que ce soit au feutre, au marqueur ou au pinceau, humidifiera la
peau et la fragilisera.

Par ailleurs un marqueur ou un feutre ont une pointe qui vont faire des
rayures (griffures) qui constitueront des points à partir des quels la peau
vas se déchirer du fait de la forte tension exercée par le cordage et quand
la peau se déchire, c’est souvent sur toute la largeur du fût.

 

Je vous conseille donc d’exercer vos talents de décorateur directement sur
le fût (partie en bois) du djembé et ce uniquement au feutre ou au marqueur
car le bois craint lui aussi l’humidité mais un peu moins que la peau.
Cordialement et musicalement !!!!

Patrice !!!

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *